Dans la famille « L’AIR DE RIEN » …

Je demande :

– Celui qui, l’air de rien et à la nuit tombée, promène son chien en fumant nonchalamment une cigarette et feint d’être absorbé par une voiture qui passe ou les étoiles (même lorsque le ciel est plombé et cela devient alors particulièrement savoureux…) et, donc, de ne pas voir la grosse commission de son toutou dans le bac à sable de l’aire de jeux, dans lequel des enfants innocents s’ébroueront dès le lendemain ;

– Celle qui, l’air de rien, vous balance une pique sous couvert d’un compliment (« Elle te met bien en valeur cette nouvelle coupe de cheveux… ça change ») ;

– Celui qui choisit, l’air de rien, les meilleurs morceaux en se servant (exemples typiques : prendre tout le blanc du poulet ou encore sélectionner le cœur de la salade et laisser les grandes feuilles vertes et molles aux suivants) ;

– Celle, qui l’air de rien, fait semblant de ne pas avoir compris comment s’autodiscipline la queue de la pharmacie de garde un dimanche de janvier et resquille ainsi plusieurs places, comptant (à juste titre !) sur la lâcheté ambiante pour que personne n’ose lui faire la moindre remarque ;

– Celui qui, l’air de rien, n’a pas vu le marquage au sol « BUS » et ne s’étonne pas, en apparence, d’être seul dans sa file pendant que les autres roulent pare-chocs contre pare-chocs juste à côté ;

– Celle qui, l’air de rien, sort d’un ascenseur empesté par ses soins ;

– Celui qui, l’air de rien, ne vous reconnaît plus dans la rue lorsqu’il n’a plus rien à vous demander ;

– Celle qui, l’air de rien, a oublié que vous aviez sué à ses côtés pour mener à terme un projet et en récolte seule les lauriers ;

– Celui qui, l’air de rien, laisse le rouleau de papier toilette vide derrière lui (on ne sait jamais, si pénurie il y a, on sera peut-être bien contents d’avoir du carton !) ;

– Celle qui, l’air de rien, oublie de vous mettre en copie d’un mail qui vous concerne pourtant au plus haut point (à la technologie, ça va tellement vite que, parfois… !).

D’autres cartes, peut-être, à ajouter à la collection ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *