Mes petites madeleines

madeleine

 

Suis-je atteinte de conservatisme aigu ? Ai-je peur (à la suite de quelques tentatives désastreuses) d’être déçue par la nouveauté ? Ou alors, suis-je frappée de nostalgie (le côté rassurant du « si Papa et Maman ont dit que c’était de la bonne came, c’est le cas ! ») ?
Je ne sais pas.
Cela relève probablement plus de la pathologie humaine fort répandue de « ces petites madeleines qui balisent et adoucissent nos vies », mais force est de constater que :
– Toutes mes lunettes, absolument toutes, qu’elles soient solaires ou de vue, sont des Rayban…

– Lorsque j’ai cherché des chaussures RESISTANTES et IMPERMEABLES pour mes jeunes cascadeurs, je me suis tournée par réflexe vers Timberland et Kickers ;- Leurs sacs de piscine sont des Eastpak ;
– Leurs premières montres des Swatch ;
– Pour un jean d’une durée de vie souhaitée supérieure à 10 lavages, je cours chez Levi’s ;
– Le chocolat en poudre du petit déjeuner c’est … Nesquick- Les meilleurs bonbons sont les classiques d’Haribo (fraises tagada et crocodiles), au diable les Têtes brûlées !

– Comme dans le placard de ma copine Elodie (http://www.elodieralentit.com/), les mythiques Converse n’ont toujours pas été détrônées et la collection s’agrandit…
– Pour acheter un bon bouquin, j’arpente avec délice les allées de Decitre ou de la FNAC ;
– Un pic nic réussit passe par des chips Vico

– Le premier parfum d’un enfant est OBLIGATOIREMENT Tartine et Chocolat,
– Pour une jeune fille en fleurs, j’offre Anaïs Anaïs;
– Une poupée sera une Barbie, bien plus gracieuse qu’une Monster Hide ;
– Un VRAI dessin animé ne peut être qu’un Disney ;
– Des dessous confortables qui ne fassent pas trop mémères seront achetés chez Petit Bateau

chaussettes

– Des chaussettes choupinettes qui ne boulochent pas et donnent le sourire sans faire cruche, commandées chez Achile…

Non, en ce début d’année, je ne suis pas parvenue à changer de vie en étant sponsorisée par toutes ces marques… (ndla : Dommage).
Je me demandais simplement ce matin, en fouillant (« désespérément« , comme toute bonne nana qui se respecte…) dans mon placard pour trouver comment m’habiller : mais comment se fait-il que, le temps passant, j’y trouve toujours les mêmes choses ?

Et vous, quelles sont vos petites madeleines du quotidien, que vous traînez avec vous depuis des lustres ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *