Petite abeille

IMG_5644

C’est l’histoire d’une petite abeille frétillante qui voletait de façon incessante de « fleurs de travail » en « fleurs de maison » sans jamais, jamais, jamais se poser !

Même pas un tout petit instant pour s’octroyer une pause qui aurait été somme toute bien méritée.

Même la nuit elle ne se reposait jamais tout à fait : ses ailes frémissaient alors que sa petite tête d’insecte pensait déjà à la longue liste de fleurs à butiner du lendemain…

Et que croyez-vous qu’il arriva à ce charmant petit insecte ?

Vlan ! Du jour au lendemain, elle tomba malade et dû garder le lit (l’alvéole, pardon) pendant plusieurs jours, incapable de voleter ne serait-ce que quelques secondes.

Clouée à la ruche, séchée, amorphe, comme assommée et engourdie par un coup sournois de tapette à moustiques !

Et ensuite ?

Petite abeille peinait à se reposer. Certes, ses ailes ne pouvaient plus la porter, mais sa tête continuait à gamberger …. Même écrasée de fatigue, petite abeille ne pouvait s’empêcher de ruminer « Je m’ennuie, je m’ennuie, je m’ennuie ! ».

Au troisième jour d’alitement, son état ne s’améliorait pas. Elle fit venir à son chevet le bourdon soigneur qu’il lui expliqua : « Sans vrai repos, aucune guérison possible ».

Petite abeille dû se résoudre à admettre que pour pouvoir reprendre au plus vite ses activités il lui fallait accepter son état. Elle devait vraiment se reposer.

Mais le penser est une chose, arriver à le faire une toute autre.

Alors, petite abeille essaya de rassembler le peu de forces qui lui restait pour se jeter contre les parois de la ruche et s’assommer pour, enfin, dormir à poings fermés.

Ce fût un échec, elle ne récolta que quelques bosses ….

Petite abeille se dit alors qu’il n’y avait qu’une solution : soigner le mal par le mal.

Elle n’arrivait même à lâcher prise pour se reposer lorsqu’elle était souffrante ? Il fallait se forcer un peu et réapprendre à s’amuser….à vivre.

Ainsi, le soir venu, petite abeille convoqua quelques amies et déboucha une bonne bouteille… Elle était malade et ne butinait plus beaucoup d’alcool… Alors, elle s’écroula bien vite …

… Mais la tête dans les nuages et le cœur comblé ….

La morale de cette histoire ?

5 réflexions au sujet de « Petite abeille »

  1. Et pourtant, cette petite abeille fort courageuse, doit mettre en applications les bons conseils qu’elle prodigue dans la ruche !!!!
    Car cette petite abeille a oublié, qu’elle n’ a pas le don d’ubiquité…et que parfois ses petites ailes sont tout simplement fatiguées…
    Mais c’est aussi très courageux d’accepter de l’aide des ses amies Abeille….

  2. Cette petite abeille nous donne une leçon… Les animaux apporte souvent une certaine sagesse.
    Au plaisir de lire la suite de ses aventures…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *